Comment démarrer une entreprise de sablage ?

Comment démarrer une entreprise de sablage ?
Facebook
Twitter
LinkedIn

Comment démarrer une entreprise de sablage ?

L’univers de l’aérogommage, et plus particulièrement du grenaillage, vous intéresse et vous souhaitez vous lancer dans ce secteur d’activités. Or, vous ignorez quelles sont les étapes suivre, le matériel à acquérir et la formation nécessaire pour démarrer une entreprise de sablage ? Réponses dans cet article.

Première étape : élaborez votre Business Plan (Plan d’affaires)

Avant d’enregistrer votre activité de sablage auprès des services concernés, vous devez d’abord étudier votre plan d’affaires. Cela consiste à définir le type de service que vous souhaitez proposer : mobile ou localisé avec un emplacement fixe. Cela vous permettra de déterminer le genre d’équipement, dont vous aurez besoin, mais surtout du profil de clients susceptibles d’être intéressés par vos services.

Dans cette optique, il est essentiel de réaliser un audit de la concurrence. Renseignez-vous en priorité sur les sociétés qui œuvrent dans ce secteur, dans la zone d’activités où vous souhaitez vous implanter. Sachez que les entreprises de peintures, les startups en restauration immobilière et les ateliers de réparation auto peuvent avoir besoin de travaux de sablage. Pour mener une recherche approfondie, pensez à comparer leurs offres, et renseignez-vous sur les tarifs proposés. Ces informations vous seront précieuses au moment de rédiger votre plan d’affaires et lors de la recherche de financement.

L’établissement de ce Business plan est une étape capitale pour la création de votre entreprise, car cela permet de déterminer la faisabilité de votre projet dans un contexte bien défini.

Deuxième étape : formez-vous au métier de sableur professionnel

Si vous voulez proposer des services de sablage par projection, il est indispensable de maîtriser le b.a.-ba de ce métier avant de vous lancer. Il est impossible d’offrir un service correct si vous ignorez les bases du sablage ou n’en avez que des connaissances sommaires.

Pour garantir des prestations de sablage dans le respect des normes en vigueur, vous devez préalablement vous former au métier pour apprendre les subtilités de cette technique de nettoyage. Pour cela, il est conseillé de vous inscrire à une formation sur les techniques de sablage. Il peut s’agir d’un cursus CAP/BEP ou Bac pro en mécanique industrielle.

Pour pouvoir lancer votre activité, vous devez également acquérir des compétences managériales en suivant une formation spécialisée. Sinon, embauchez un entrepreneur pour prendre en charge la gestion de l’entreprise.

Troisième étape : définissez les prestations à proposer

De nos jours, la plupart des sableurs professionnels proposent des services de sablage orientés vers la conception de motifs décoratifs sur des supports métalliques, en verre, en bois, en pierre ou en plastique dur. Ils possèdent généralement un portfolio pour présenter les modèles réalisés et l’étendue de leur expertise dans ce type de finition.

Une entreprise de sablage peut également travailler dans la conception et le traitement de surface de pierres tombales, de planchers à rénover et de murs. Elle met à votre service son savoir-faire pour décaper les surfaces et enlever la peinture et la rouille sur du mobilier de jardin, du matériel agricole ou des voitures.

Quatrième étape : réunissez le matériel nécessaire à la mise en œuvre de votre activité

Pour lancer votre activité, il faut vous doter de l’équipement dédié au sablage. Vos besoins varieront en fonction de votre plan d’affaires et de la nature des services proposés.

Assurez-vous de vous procurer des matériels et outillages de qualité et adaptés à votre activité. Cela inclut une sableuse, une machine de soufflage à haute-pression, des substrats (matériaux abrasifs), un compresseur d’air. Investissez également dans un tuyau abrasif, un système de récupération des résidus abrasifs et de poussières, ainsi que des accessoires pour classeurs comme les platines, les sèche-paniers, les filtres HEPA, les portes levantes… Vous aurez aussi besoin d’armoires fermées. Vous pouvez posséder votre propre cabine de sablage. Cependant, le prix des équipements varie suivant leurs tailles. Pour assurer des prestations entièrement sécurisées, il est nécessaire de se procurer une hotte de sablage avec un écran transparent, un respirateur, des gants de cuir, des détecteurs de CO, etc. N’oubliez pas les tubes de contrôle climatique et les vêtements de protection.

Cinquième étape : régularisez votre statut d’entreprise suivant les exigences de l’État et des municipalités

Vous devez préalablement vous renseigner sur les obligations et les réglementations en vigueur dans la région où vous comptez vous implanter, concernant la création d’entreprise de sablage. En effet, démarrer une activité de sablage formation ou expérience n’est pas autoriser . Vous devez donc obtenir une formation avec une preuve d’assurance pour dommages aux biens et une assurance responsabilité civile.

Il vous sera aussi demandé de choisir le statut de votre société : autoentreprise ou SARL. Le premier est une solution rapide et facile à mettre en œuvre. Elle est idéale pour les professionnels aux ambitions limitées et ciblant surtout une clientèle de particuliers avec une faible demande de rénovation et de décapage. Cependant, elle offre des options de création très restreintes. Le second statut convient mieux si vous êtes disposé à assumer toutes les responsabilités relatives à une entreprise. C’est le meilleur choix pour jouir de plus de crédibilité et pour accéder à un marché plus important.

Vous pouvez consulter le site officiel du service public pour de plus amples informations sur la création de sociétés en France.

Sixième étape : partez à la chasse aux clients

Lorsque vous démarrez une société de sablage, de ponçage et de décapage, la rentabilisation repose principalement sur la recherche de clients, particuliers et professionnels confondus. Pour vous faciliter la tâche, définissez le profil du client cible. Par exemple, vous pouvez axer vos recherches sur les personnes ayant besoin de restaurer des matériaux durables comme le métal, la brique et le bois.

Si vous envisagez de proposer un service mobile, il vous faut disposer d’équipements portatifs pour enrichir votre éventail d’offres avec des prestations à domicile. Cela comprend la préparation et le décapage de façades extérieures avant la peinture, le retrait de couche de peinture, etc. Vous pourrez ainsi accéder à un marché plus important et plus diversifié.

Pour optimiser vos recherches de clients, vous pouvez également rejoindre un réseau d’aérogommage en France.

Catégories d'articles sur l'aérogommage

Annuaire des aerogommeurs

Trouvez l'aerogommeur qualifié le plus proche de vous
le bon PRO
Aérogommage France